04 septembre 2006

les amis d'ta femmes ploum ploum tralala

Puisqu'y faut bien la faire un jour
Et qu'personn' n'a l'air décidé
Mêm' si y'en a des qui sont pour,
La révolution, moi, j'la fait.
Chuis pas vraiment du genr' patient,
C'est ce soir le grand soir, voilà!
Pourquoi attendr'? Moi, j'trouv' ça chiant.
C'est c'teu nuit qu'ça s'fera… ou pas.

J'ai préparé mes ptits cocktails,
Mon foulard, mon casqu', mon courage.
Chuis seul mais j'vais fair' des merveilles,
Sous les pavés, j'trouv'rai la plage!
Va bien falloir que les chos's changent:
J'construits donc ma ptit' barricade.
Lancer des pav'tons ça m'démange,
J'ai des munitions… plein les bras

REFRAIN:
Ploum ploum tralala… ploum ploum tralala…
Anarchie vaincra!!!

Ca y est les cogn's pointnt leur sal' gueule.
Ils prépar'nt leurs feux d'artifice.
Je charg'! Yz'y croient pas, les veules!
Au fond d'leur froc, un' goutt' de pisse!
Je déverse un' pluie d'Molotov
Sur les forc's répressiv's d'l'Etat.
C'est quand mêm' vrai que les Russkofs
Ont inventé des trucs… sympas.

REFRAIN…

La flaqu' d'essence évaporée,
Comm' dit l'autr': "toute honte bue",
Les flics rapatrient leurs blessés,
La deuxièm' vagu' me tomb' dessus.
Ils connaiss'nt leur boulot, les bourres.
Je leur gueul': "Rodney King vaincra!"
J'mont' dans l'camion faire un ptit tour,
Direction le commissariat.

REFRAIN…

Y m'ont bien cogné tout' la nuit
Plus le lend'main pis l'jour d'après,
A coups d'matraqu', d'bottin et puis
Ces fumiers m'ont même enculé!!
J'me suis souv'nu que Jean Moulin
A eu à faire avec ces gens-là.
L'uniforme fais l'assassin.
Peuv'nt me torturer, ch'parl'rai pas.

REFRAIN…

Me voilà dehors au grand air.
J'ai mal au cul mais j'ai rien dit.
Ces fascist's m'ont foutu les nerfs
Mais y bais'ront jamais l'Anarchie!!!

Ploum ploum tralala… ploum ploum tralala… je chie devant leur porte!!! Anarchie vaincra!!! (2 X)
Ploum ploum tralala… (7 X)
Anarchie vaincra!!!

Posté par the_mouette_show à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur les amis d'ta femmes ploum ploum tralala

Nouveau commentaire